Charte éditoriale

Prologues, dans sa nouvelle version, se veut un atelier intellectuel indépendant, un espace de débat et de circulation des idées, incarnés par un site dynamique bilingue (arabe/français).

 

Il publie essentiellement trois types de textes : des recensions d’ouvrages récents, parus en arabe ou en langues étrangères, des essais et des entretiens avec les auteurs.

 

  • Les recensions d’ouvrages récents font partie de l’ADN de Prologues depuis la création de sa version papier en 1993. L’innovation qu’apporte le passage au format numérique est double : il s’agit désormais de textes courts (entre 6000 à 8000 signes), qui développent une écriture accessible différente de celle des comptes rendus des revues académiques spécialisées.

Combinant liberté critique du journaliste et compétence du spécialiste, une note de lecture doit situer l’ouvrage dans un champ disciplinaire ou un débat de société susceptible de retenir l’attention du lecteur non spécialiste et contribuer à instruire l’opinion publique. Elle restitue la thèse centrale de l’ouvrage sans résumer le contenu de ses chapitres ou le processus de son argumentation.

Le principal but d’une note de lecture est de déclencher des discussions autour de l’analyse des faits, des méthodes et options théoriques choisies. Il s’agit pour l’auteur de la note de lecture (chercheur spécialisé, intellectuel, professeur…) de jouer le rôle d’intermédiaire intellectuel qui contribue à la circulation des idées dans l’espace public.

Il va de soi qu’une note de lecture doit être critique, mais sans recourir aux sous-entendus ou aux attaques personnelles ; vulgarisatrice des savoirs, sans l’usage d’affirmations non argumentées, de slogans ou tout autre procédé démagogique.

 

  • Les essais originauxou traduits en langue arabe (entre 8000 et 10000 signes) analysent un sujet d’actualité, présentent une recherche en cours ou font le point d’une problématique ou un champ disciplinaire au Maghreb ou à l’étranger. L’approche les questions d’actualité (sociales, économiques, politiques ou culturelles) doit se conformer à la même économie d’écriture décrite plus haut à propos des recensions d’ouvrages récents.

 

  • Les entretiens avec les auteurs peuvent prendre  la forme de vidéos (25 à 30 mn), accompagnées ou non d’une retranscription écrite.

 

Les textes proposés à Prologues font l’objet d’une lecture collective par le comité de rédaction qui se réserve le droit de les publier. Le comité peut être amené à demander des compléments, à proposer des reformulations ou des précisions. Le titre et le chapeau de l’article sont écrits par la rédaction.

 

Pour faciliter la lecture des textes, il est vivement conseillé aux auteurs de les subdiviser en utilisant des intertitres (jusqu’à 3 pour une recension, 5 pour un essai et un entretien).

Les auteurs sont invités à utiliser les ressources qu’offre le web pour garantir un meilleur usage des articles (des liens hypertextes, des tableaux statistiques, cartes, graphiques ou images libres de droit).

 

Il est important de ne pas multiplier les notes de bas de page. Les références aux pages de l’ouvrage recensé figureront dans le corps du texte, entre parenthèses (p. 175) ; les autres références bibliographiques peuvent être regroupées en fin d’article dans la rubrique « Ressources supplémentaires». Il est également possible d’intégrer au texte un ou plusieurs encadrés explicatifs relatifs à des notions, des auteurs ou des problématiques.

Fichier des auteurs de Prologues

Chaque nouvel auteur fournit à la rédaction de Prologues une brève notice biographique, ainsi qu’une photographie au format numérique (300 dpi), pour sa page personnelle. La notice doit contenir les informations suivantes: fonctions, institutions de rattachement, sujets de recherche, publications récentes ou lien hypertexte vers une page web.

Indications formelles de présentation des textes

  • Les références à l’ouvrage recensé sont indiquées dans le corps du texte, entre parenthèses (p. 112) ou (p. 112-120). 
  • Les noms de personnes vivantes sont précédés de l’initiale du prénom. 
  • Les citations longues sont à mettre en exergue.
  • Les liens hypertextes apparents : (www.esprit.presse.fr). 
  • Écrire 19e siècle, et non 19ème, XIXe ou dix-neuvième siècle. 
  • Écrire « etc. » plutôt que « … » pour les choses, et « et al. » pour les personnes.

 

Présentation des références bibliographiques :

 

  • Livre : Omar Saghi, Comprendre la monarchie marocaine, Casablanca, La Croisée des chemins, 2016.
  • Livre collectif : L’Orientalisme après la querelle : dans les pas de François Pouillon, Paris, Karthala, 2016.
  • Chapitre dans un livre collectif : Roger Benjamin, « Le Secret de Paul Klee : l’art « indigène » de Kairouan», in L’Orientalisme après la querelle : dans les pas de François Pouillon, Paris, Karthala, 2016, p. 11-18.
  • Article : Ruth Zimmerling, « Globalisation et démocratie : un cadre de discussion», Prologues, n° 36, automne 2006, p. 40-56.
  •